"A Fancy" : concert de musique de scènes anglaises

Contenu de la page : "A Fancy" : concert de musique de scènes anglaises

Présentation :

Né en 1978, Bertrand Cuiller a commencé l’étude du clavecin à l’âge de 8 ans avec sa mère, Jocelyne Cuiller puis avec Christophe Rousset au CNSM de Paris. Il a par ailleurs suivi l’enseignement régulier de Pierre Hantaï pendant de nombreuses années. En 1998, il obtient le 3e prix du concours international de clavecin de Bruges. Parallèlement, il étudie les cors ancien et moderne, auprès de Marcel Ollé, Michel Garcin-Marrou aux CNSM de Lyon et Paris.

Claveciniste dans de grands ensembles baroques français, Bertrand Cuiller mène une carrière de chambriste de soliste international. Son premier disque Pescodd Time, consacré à William Byrd, Peter Philips et John Bull, a été récompensé par un Diapason d’or, un « Choc » du Monde de la musique, un « Joker » de Crescendo, ainsi que par un coup de cœur de l’académie Charles Cros. Le dernier disque de Bertrand Cuiller, l’intégrale de l’œuvre pour clavecin de Jean-Philippe Rameau, le 19e de sa jeune carrière, a été récompensé par un Diapason d’Or et un « Choc de l’année 2015 » par Classica.

Fasciné par la musique anglaise de Purcell, Blow et Lawes, Bertrand Cuiller a participé à de nombreux enregistrements et tournées avec les ensembles baroques français Les Arts Florissants, Le Concert Spirituel et le Poême Harmonique. Il se produit en soliste dans de prestigieux festivals (Les Folles Journées de Nantes, La Roque d’Anthéron etc.). Bertrand Cuiller apprécie particulièrement la musique de chambre et joue notamment avec les ensembles Les Basses réunies, La Rêveuse, Les Lunaisiens ainsi qu’avec la violoniste Hélène Schmitt, le violoncelliste-gambiste Emmanuel Balssa, les flutistes Jana Semeradova et Jocelyn Daubigney. Il s’intéresse aussi au répertoire contemporain et a participé à la création d’œuvres de Jean-Yves Bosseur et Olivier Mellano. En 2012, il débute en tant que chef en dirigeant l’ensemble Les Musiciens du Paradis dans l’opéra Venus and Adonis de John Blow dans une production du Théâtre de Caen.

En 2014, il créé Le Caravansérail, ensemble de musique baroque à géométrie variable. Comme le palais dont il tire son nom, Le Caravansérail se veut un lieu de rencontres, où les musiciens se retrouvent pour partager ensemble le plaisir simple de faire de la musique, un lieu immatériel de musique vivante. L’énergie inépuisable de ces rencontres humaines et artistiques est la clef de voûte d’un édifice abritant des projets aux dimensions multiples, de la musique de chambre à un orchestre ou à une production d’opéra. L’ensemble a fait des débuts remarqués en 2015, à la Folle journée de Nantes avant d’enchainer les programmations et les passages radios. Bertrand Cuiller et son ensemble Le Caravansérail sont en résidence à la Fondation Royaumont (2014-2017), soutenu par le Ministère de la Culture et de la communication-DRAC Ile-de-France.

A l’occasion de leur programmation à Bois-le-Roi, Le Caravansérail était composé de 7 musiciens (clavecin, violons, alto, basse de viole, flûte et basson) autour d’une soprano dans un répertoire de musiques de scènes anglaises de la fin du XVIIe siècle à travers la découverte de personnages oniriques dont la voix de Rachel Redmond, présentée dans de sublimes écrins orchestraux de Matthew Locke, Henry Purcell et leurs contemporains, incarnera les états d’âme.